Charte du plongeur responsable

Avec l'autorisation amicale de Longitude 181 Nature, cette charte propose des lignes directrices et non une liste de restrictions!

Ces suggestions sont à appliquer au cas par cas car les sites et les situations de plongée changent d'un endroit à l'autre. L'idée de base est d'amener les gens à réfléchir à la manière d'optimiser leurs conditions de plongée afin de protéger et de partager équitablement les trésors des océans.


Préparez votre voyage : 

•    Toutes les agences de voyage et centres de plongée n'offrent pas les mêmes services. Certains essaient de protéger l'environnement, ils vous aident à explorer et à partager les ressources naturelles plus équitablement avec les habitants du pays d'accueil. Cela peut leur coûter de l’argent et rendre votre voyage plus cher, mais ensemble, vous contribuerez au développement durable de notre planète. Le coût par plongée ne doit pas être votre seul critère de sélection.
•    Choisissez une agence de voyage qui a accepté de respecter des règles éthiques
•    Privilégiez les centres de plongée responsables qui s’occupent de la protection des fonds marins (traitement des déchets solides et liquides, utilisation de bouées de mouillage, etc.) et ont investi dans des projets de développement locaux.
•    Renseignez-vous sur les écosystèmes marins que vous explorerez.
•    Renseignez-vous sur les habitants du pays que vous visitez: leurs traditions, leur économie et leurs ressources.

Avant la plongée : 

•    Vérifiez votre forme. Si vous n'avez pas plongé depuis longtemps, entraînez-vous à gérer votre flottabilité: capacité pulmonaire, lestage adapté, gestion de la stab, etc.
•    Renseignez-vous sur le site de plongée que vous allez explorer. Vous apprécierez d'autant plus vos plongées que vous ne serez pas simplement un témoin passif dans un monde où vous ne comprenez pas le langage. Apprenez à lire les premières pages du grand livre de la vie marine. Si vous pouvez identifier les animaux et savoir comment ils se comportent, vous saurez où les trouver. Une grande partie de cette incroyable faune sous-marine reste cachée à ceux qui ne se renseignent pas.
•    Demandez à votre centre de plongée de vous présenter l’écosystème local.
•    Demandez la liste des espèces menacées, la liste des espèces protégées et tous les règlements pertinents.
•    Demandez ce que le centre de plongée fait pour protéger la mer (bouées d'amarrage, etc.)

Sur le bateau : 

•    Ne jetez jamais rien par dessus bord.
•    Refusez les assiettes et les verres en plastique qui mettent des années à se décomposer.
•    Demandez des poubelles sur le pont pour les mégots de cigarettes  qui mettent des mois à se dégrader (si vous devez absolument fumer), les déchets plastiques, les papier d'aluminium, etc...
•    Veillez à fixer correctement votre détendeur de secours, consoles et manomètres afin d'éviter qu'ils ne pendent et endommagent la flore et la faune.
•    Utilisez des palmes courtes de plongée loisir.

En plongée :

•    Dès que vous entrez dans l'eau, vérifiez votre lestage et ajustez-le si nécessaire.
•    Utilisez vos palmes doucement pour ne pas entrer en contact avec la vie marine.
•    Évitez le contact avec le corail et les petits animaux. Ils sont fragiles et peuvent être détruits par des chocs répétés.
•    Ne rapportez rien sauf des images!
•    Ne dérangez pas les animaux. S'ils se réfugient dans leur cachette, ne les forcez pas, ils sont déjà suffisamment stressés.  Attendez sans bouger qu'ils se calment et ressortent.
•    Ne nourrissez pas les poissons. Vous changez leur comportement et déséquilibrez l'écosystème.

Après la plongée :

•    Économisez l'eau lors du rinçage. C'est la marchandise la plus précieuse sur Terre.
•    Demandez des équipements conçus pour préserver l'eau douce.
•    Rincez votre équipement dans des cuves et contrôlez le débit des douches.

Pendant vos vacances :
 
•    Essayez de sortir de votre centre de plongée ou de votre hôtel. Il y a un monde prêt à vous rencontrer!
•    N'achetez pas de souvenirs arrachés à la mer tels que dents de requin, écailles de tortue, étoiles de mer, hippocampes et autres poissons séchés, coraux et coquillages.
•    Boycottez les restaurants qui servent de la soupe d'ailerons de requin, de la viande de tortue, de cétacés ainsi que des poissons capturés par des moyens destructeurs tels que la dynamite, le cyanure, etc.
•    Demandez aux restaurants comment sont pêchés les poissons qu’ils proposent et quels accords ils ont avec les pêcheurs locaux.


Register

Login

Vacancy Apply

Upload Your Photo

Téléchargez vos informations vidéo

Booking Inquiry

Booking Inquiry